Autotest.fr s’est laissé aller à un essai 100% rétro et très singulier. Une Lynx XKSS. La voiture de course de prédilection de l’acteur Steve McQueen. Et attention, cette voiture est actuellement à vendre à Rétromobile !

Jean-Luc, mécanicien, et expert en restauration de véhicule de collection nous en a livré tous les secrets. Et vous allez voir que cette voiture a connu des aléas qui font aujourd’hui sa particularité.

Essai vidéo de la XKSS:

Jaguar et Lynx: deux marques pour une seule voiture

D’abord il faut bien faire la différence entre les Jaguars et les Lynx.
A l’origine, la XKSS est la déclinaison de la Jaguar de course Type-D. La XKSS va donc très logiquement tendre vers la sportivité et le dynamisme. Sa production commence en 1957.
Jaguar en conçoit 25 mais à la suite d’un incendie dans ses usines, neuf voitures sont détruites. Les 16 restantes, rentrent ainsi, dans l’histoire automobile. Et deviennent des classiques.
La production de Jaguar aurait pu s’arrêter là. Mais c’était sans compter sur Lynx. La marque automobile a décidé de racheter toutes les pièces de la XKSS et de relancer la production sous son nom.
Aujourd’hui, Lynx continu de produire des XKSS à un rythme très lent, pour garder cet esprit de rareté.
On compte uniquement 9 Lynx au monde (pour le moment).
Attention, une Lynx XKSS n’est pas une copie d’une Jaguar puisqu’elle utilise les mêmes pièces d’origine. C’est une voiture à part entière.

Notre voiture d’essai

La voiture que nous avons testée est sans doute la première des neuf Lynx. Construite en 1965 et sortie en 1967, elle présente des petits défauts qui trahissent sa précocité mais qui la rendent encore plus précieuse que les autres :
– La bosse sur le capot n’est pas pile au milieu.
– et une dissymétrie au niveau des pare-chocs avant.

Petit détail amusant : ses pare-chocs avant et arrières sont en aluminium plein. Une spécificité de plus qui rend cette voiture exceptionnelle.

Si esthétiquement, elle est en tout point identique à une Jaguar XKSS : carrosserie tout en aluminium, petit coffre uniquement pour la roue de secours, porte bagage à l’arrière de la voiture, silencieux latéral…
C’est sous son capot que se dissimule un impair. La Lynx XKSS cache un six cylindres en ligne de 3,8l alors que le moteur d’origine était un 3,4l. De quoi booster encore un peu plus les performances de ce bolide de course : 270ch (au lieu de 250) et le 0 à 100km/h en 7s (7,3s pour la Jaguar).

Ses accélérations sont impressionnantes. Et pour une voiture de course, la farouche se laisse dompter. Mais pour profiter à 100% de ses capacités de haut vol, il faut être un vrai pilote et la conduire sur circuit.
Cette XKSS reste impressionnante encore aujourd’hui vis à vis de ces performances incroyables.

Steve McQueen et la XKSS


La XKSS a pris du galon lorsque Steve McQueen en a fait son dada. Elle était sa voiture de sport préférée. Dans les années 70, il la donne à un ami mais lorsqu’il apprend son cancer. Il préfère la récupérer. La légende dit même que Steve McQueen avait failli perdre son permis à cause de cette voiture et des excès de vitesse (parfois aussi un peu alcoolisé)…

Actuellement, une Jaguar XKSS est estimée à environ 2 millions d’euros.
Alors qu’une Lynx reste plus abordable (pas pour nous bien sur) : aux alentours de 500 000€.

A son époque, en 1957, la Jaguar XKSS était considérée comme la plus rapide du monde. Si aujourd’hui elle doit s’incliner face à la nouveauté. Elle conserve à nos yeux, la palme d’or de la plus belle voiture rétro.

Infos Pratiques

Depuis aujourd’hui, Prestige Garage expose et vend cette Lynx XKSS au Salon Rétromobile jusqu’au 7 février.

Retrouvez ici le programme de Rétromobile 2016

Retrouvez ici notre essai de la Corvette C1

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here