Autotest.fr a essayé le tout nouveau petit crossover de Toyota : le C-HR Hybrid de 122ch. Retrouvez toutes nos impressions, en vidéo.

Essai du Toyota C-HR 2017 :

La tendance du crossover n’en finit plus de grimper et Toyota manquait encore à l’appel sur ce segment. Ce sera bientôt un lointain souvenir puisque le C-HR, est de sortie depuis la fin de l’année. L’occasion pour Autotest.fr, de le tester sur la route et de voir ce qu’il a sous le capot !

Et côté look, on ne peut pas dire que le crossover fasse les choses à moitié. Il a un vrai parti pris. Si en photo, il ne nous séduisait pas plus que ça, son originalité en vrai, nous a convaincu du contraire.
Des feux arrière XXL et 3D, une calandre et un profil coupé au couteau, avec des lignes très géométriques, voire futuristes. A l’extérieur, il joue sur la différence, et ça fonctionne.

A l’intérieur, on aime son écran tactile de 8 pouces, un poil plus grand que la moyenne. Le tableau de bord est très épuré, on s’y retrouve de suite. Le volant est intuitif, avec un bon nombre de commandes inclus. On remarque aussi une qualité perçue en net progrès.
Notre version d’essai, la finition Distinctive, offre une sono JBL de 576 watts, de quoi faire péter le son !

Les sièges sont confortables, et offre un bon maintien, hormis la place du milieu à l’arrière, comme un grand nombre de voiture, c’est dommage. On regrette aussi le choix des couleurs de l’habitacle: du marron foncé et du noir… Aïe.

Au niveau du coffre, celui-ci, n’est pas impacté, puisque les batteries du moteur, sont logées, comme d’habitude chez Toyota, sous la banquette arrière. Il offre donc 370l de chargement.

Au niveau de la conduite, le maitre mot est : facilité ! On a presque l’impression que la voiture se conduit toute seule, tant, elle est confortable, silencieuse, et fluide. Son mode EV, lui permet de faire 4 kilomètres en tout électrique.

Sa motorisation hybride, uniquement disponible en 122ch, est juste parfaite pour la ville ou les longs trajets en famille.
Car une fois le moteur poussé dans ses retranchements, le bruit des 122ch se fait entendre, et la voiture peine à décoller. Ses accélérations et ses reprises ne sont pas stupéfiantes.

Si ce Toyota C-HR hybride de 122ch concerne près de 80% des ventes, il existe aussi en version essence : 1,2l T de 116ch. Cette version est à partir de 23 000€. Alors que la version hybride est au prix de 28 900€.

Notre Conclusion : Son look crossover, très original et dynamique, n’en fait pas un tout-terrain, le Toyota C-HR, reste une voiture des villes. Et sur cette route, c’est un réel plaisir de le conduire, tant sa consommation de 5l/100 est basse. Il est fait pour avaler les kilomètres et offrir un bon confort à toute la famille. Bref, c’est ainsi, qu’il faut l’envisager, comme la « papa mobile » du bon père de famille, sinon, vous risqueriez d’être déçu, et elle ne mérite pas ça.

Merci à notre sponsor: AEPS Pieces 

Nous remercions aussi Toyota Ellipse Nice La Plaine pour le prêt du véhicule.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here