La nouvelle Audi A4 est disponible depuis le mois de septembre dernier. Autotest.fr a testé sa version break en 2.0l TDi 190ch.

L’Audi A4, est la voiture la plus vendue de la marque. L’enjeu était donc de taille pour Audi. Il ne fallait pas se tromper pour cette 5ème génération.
C’est peut-être pour cela que son design extérieur n’a pas bougé et nous laisse sur notre faim…
On pourrait presque croire à simple restylage. Un capot légèrement plus en relief et une signature lumineuse différente. Bref, des détails insipides…

Essai vidéo de la nouvelle Audi A4 break

Heureusement, tout se passe à l’intérieur. Une fois à bord, on se rend compte de l’évolution. La planche de bord est plus ergonomique et présente moins de bouton.

Les compteurs affiches désormais la navigation. Un élément que l’on retrouve chez l’Audi Q7 et l’Audi TT.

Les portières adoptent sur notre version d’essai,” la Design Luxe” une signature lumineuse rouge ou bleu selon les envies.
Sous l’accoudoir central se cache un chargeur de smartphone par induction. Encore une nouveauté.

Seul bémol, la climatisation se règle par des boutons tactiles… Un comble puisque l’écran lui, ne l’est toujours pas. Il se contrôle, comme chez BMW, par une molette. Mais grande nouveauté aussi, on peut directement écrire avec son doigt sur la molette pour entrer sa destination. Un détail intuitif et pratique. Rien à redire sur la taille de l’écran : 12,3 pouces, bien au dessus des standards (7 pouces)

Les sièges sont confortables et les quelques centimètres gagnés sur le gabarit de l’Audi A4 Avant, profite à son habitabilité. Vendue comme une 5 places, on regrette que la place arrière du milieu soit moins confortable, plus petites que les autres et qu’il n’y ai pas de place pour mettre ses jambes… Bref, pour nous, c’est plus une 4 places ou une 5 places d’appoint.

Quand on pense à un break, on pense de suite à son coffre. Celui-ci gagne 15l par rapport à l’ancienne version, de quoi culminer à 505l. Une bonne moyenne pour le segment.

Sur la route

Pour notre version d’essai, nous disposons d’un diesel 4 cylindres, 2.0 190ch (en diesel existe aussi en 150ch et en 3.0 218ch ou 272ch). Le moteur associé à la boite S Tronic est un régale. Des rapports courts, fluides et un moteur nerveux, tout est réuni pour offrir un agrément de conduite de qualité.

Elle réalise donc le 0 à 100km/h en 7,9s avec une vitesse de pointe de 231km/h. De jolies performances.

Malgré sa grande taille, elle se montre très maniable. La version break est uniquement proposée en traction et non pas en Quattro. Mais cela ne change pas sa tenue de route qui reste excellente et son maintien dans les virages.

Audi promet sur le papier une consommation mixte de 4,3l/100km. Au terme de notre essai, la voiture affiche plutôt une consommation de 7l/100km.

L’Audi A4 a conservé ses différents modes de conduite : Efficiente (mode éco) , Confort, Auto et Dynamic. En mode Dynamic, la différence au volant se sent : la direction se raidi, les rapports sont plus courts et les accélérations plus pêchues.

Sur son comportement routier, on ne peut vraiment rien lui reprocher.

La nouvelle Audi A4 Avant est à partir de 35 950€. Notre version d’essai en finition Design Luxe, le haut de gamme Audi est à 58 000€.

Nous remercions Audi Car Riviera Côte d’Azur pour le prêt du véhicule.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here