Chaque nouvelle année, s’accompagne de son lot de changement. 2017 et l’automobile, n’y échapperont pas. Autotest.fr, vous fait un récap’.

Commençons directement par les sujets qui fâchent, et qui dépouillent notre porte-monnaie.

L’augmentation du carburant
Depuis le 1er janvier, le sans plomb a augmenté d’un centime par litre alors que le gazole prend quatre centimes par litre.
Allez, on reste positif, et se dit qu’en cours d’année, on aura peut-être droit à une baisse…

L’augmentation des péages
Pas de surprise de ce côté-là, on commence, malheureusement, par y être habitué. Chaque 1er février, s’accompagne d’une augmentation des péages autoroutier. En moyenne, l’augmentation devrait être de + 0,76%.
Ségolène Royale disait il y a quelques temps que « la hausse des péages était exclue », on y croit peu, mais comme dit un précédemment, en 2017, on reste positif !

Allez, on continue pour les mauvaises nouvelles :

Point du permis : les salariés vont trinquer
En 2017, tout le monde sera logé à la même enseigne. Les entreprises ont désormais l’obligation de dénoncer l’identité de leurs salariés ayant commis une infraction routière avec une voiture de fonction. Celle-ci, ne les protège plus de perdre leurs points. C’est terminé ce temps-là. Mais en 2017, on reste positif.

Les vitres trop teintées : c’est l’amende assurée
Depuis le 1er janvier, les vitres surteintées à l’avant de votre véhicule, à plus de 30% sont passibles d’une amende de 135€ et d’un retrait de trois point sur le permis.
Près de deux millions d’automobilistes français seraient concernés. Ce sont surtout des modèles de luxe, ou bien tunés… Pour le reste normalement, il n’y a pas de problème puisque les constructeurs respectent cette limite.
En 2017, comme on est positif, on le sait, le Ministère de l’Intérieur le fait pour notre bien, et notre sécurité ! Alors on garde le sourire.

A Paris : la Pastille anti-pollution obligatoire
Il y a du bon à vivre en province. On échappe (pour le moment) à cette nouvelle législation, qui prendra effet le 16 janvier prochain : la pastille Crit’Air. Une vignette obligatoire à poser sur sa voiture, en fonction de la couleur, les véhicules les plus polluants n’auront pas le droit de rouler dans la capitale de 8h à 20h.
Son prix est de 4,18€.
On a bien dit pour le moment en province on y échappe… Parce que Lyon et Grenoble pourrait s’y mettre aussi.
Allez les Parisiens, on vous transmet des bonnes ondes pour rester positifs !
Parce qu’en 2017, il y a aussi du positif pour les automobilistes. Comme par exemple… Heu…

EN cherchant bien, on a trouvé. Youpi ! Mot d’ordre en 2017 : positivité.

Des réparations avec des pièces d’occasion
Voilà une nouvelle qui pourrait ravir les plus petites bourses. Depuis le 1er janvier, votre garagistes à l’obligation de vous proposer deux devis pour les réparations de votre titine : un devis avec des pièces neuves, mais aussi un devis avec des pièces d’occasion. Ce qui pourrait rétrécir le chiffre sur la note. Vous voyez, il y en a des bonnes nouvelles.

Un permis moins cher
Et voici la dernière réforme, mais pas des moindres : la réforme du permis de conduire.
Désormais, un élève pourra décider de passer son permis de conduire sur un véhicule équipé d’une boîte automatique. Cette nouveauté a pour conséquence un nombre d’heure de formation réduit : 13h au lieu de 20h. Et donc par conséquent, un prix bien plus attrayant.

On vous explique tout ici : On peut passer son permis de conduire en boîte auto

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here